Passer au contenu
Soldes d'été 2021 !
Soldes d'été 2021 !
Projet Madagascar Partie I

Projet Madagascar Partie I

Madagascar Partie I

Le 1er mars 2016, nous avons pris l'avion pour Madagascar. Nous avions avec nous 5 valises dont une exclusivement remplie de chaussures bisgaard. Nous avions déjà voyagé en Ouganda, en Zambie et en Tanzanie et savions combien ces populations manquent de chaussures et de vêtements.

Nous avons atterri à 2 heures du matin et le lendemain, nous sommes partis chercher notre fille Alice. Sur le chemin, la misère était omniprésente, à l'orphelinat également. Des personnes sans abris erraient dans les rues et malgré le fait que l'école soit gratuite, elle n'est malheureusement pas à la portée de tous, étant donné que tous n'ont pas les moyens de s'offrir l'uniforme et les cahiers obligatoires pour suivre la scolarité.

Nous avons choisi de donner les chaussures à l'orphelinat Henintsoa où Alice avait été recueillie. Elle fut le premier enfant de cet orphelinat à être adopté par une famille danoise. Nous avons également donné des chaussures à une école où les enfants de milieux défavorisés reçoivent une éducation.

Il nous tient particulièrement à cœur de raconter le moment où nous avons fait don des chaussures de bisgaard à l'école. Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés pour acheter du riz, des haricots, de la viande et de l'huile, afin de pouvoir offrir un repas à tous les enfants. Nous n'avions aucune idée de là où nous allions, mais la pauvreté était frappante.

Tous les enfants, tout âge confondu, étaient assis dans une grande pièce. À notre arrivée, ils se sont tous levés et nous ont chanté une chanson. Ils étaient incroyablement reconnaissants pour le repas, les chaussures et les vêtements que nous leur avions apportés. Les chaussures sont tombées à point et pour certains enfants, c'était la première fois qu'ils mettaient de toutes nouvelles chaussures. Les enfants étaient heureux et fiers.

Lorsque nous avons distribué les chaussures et les vêtements, nous avons repéré un petit orphelin chaussé de tongues. Malheureusement, ses pieds étaient trop grands pour les chaussures que nous avions apportées. Le petit orphelin est reparti, mais nous voulions le retrouver et l'enseignante a donc demandé « Qui est orphelin et n'a pas de chaussures ? » après quoi 7 enfants se sont levés. 7 enfants qui vivent une existence sans parents et qui n'ont rien d'autre qu'une paire de tongues pour se chausser. Nous avons donné de l'argent à l'enseignante, afin qu'elle puisse acheter une paire de chaussures aux 7 enfants orphelins.

Article précédent Projet Madagascar Partie II